FAQ sur Chats FeLV

Le virus de la leucémie féline (FeLV) attaque et affaiblit le système immunitaire des chats. Ceux qui l’ont contracté peuvent cependant vivre une vie normale, en bonne santé ; ils ont juste une espérance de vie plus courte que les chats non atteints. Ils méritent d’autant plus d’être adoptés dans un foyer aimant et attentionné qu’ils ne vivront pas au-delà de quelques années.

Le FeLV est-il contagieux ?

Ce virus se transmet uniquement entre chats. Pour cette raison, il est recommandé de garder les chats FeLV + à l’intérieur, sans cohabitation avec d'autres chats (sauf si également FeLV+). Il se transmet de chat à chat via le sang (par exemple de la mère aux chatons), mais aussi par l’urine et la salive (partage de bols, toilettage en commun, etc.). La leucémie féline est spéci- fique à l'espèce, de sorte que d'autres animaux tels que les chiens ne peuvent pas contracter le virus. Le virus lui-même n'est pas en suspension dans l'air et meurt rapidement dans l’environnement ; vous n'aurez donc pas à vous soucier, vous et vos visiteurs, de le transporter sur les vêtements et chaussures lorsque vous quittez la maison.

Y-a-t-il un vaccin contre le FeLV ? ​

Oui et il est très efficace, même si jamais à 100%. Pour éviter que le FeLV se répande davantage parmi la population féline, nous recommandons de vacciner contre le FeLV les chats qui sortent ou qui risquent de rencontrer des chats potentiellement porteurs de ce virus.

Comment le FeLV est-il diagnostiqué ?

A l’observation, un chat porteur du virus n’est en rien différent d’un chat non porteur. Nom- breuses sont les personnes ayant chez elles un chat FeLV + sans s’en douter, ne l’ayant jamais fait tester.

Le dépistage du FeLV se fait généralement par un test instantané ELISA (souvent en combinaison avec le test FIV). Tous les chats présentés à l’adoption par l’École du chat de Clichy ont été testés pour le FIV et le FeLV via cette méthode. Des faux positifs se produisent parfois avec ce test; il est donc possible de tester à nouveau le chat à une date ultérieure ou de soumettre le sang déjà prélevé pour un nouveau diagnostic en laboratoire. Les chats âgés de plus d'un an dont le test est négatif ont tendance à rester négatifs, même après un contact avec le virus, en raison de la résistance naturelle à l'infection à cet âge.

Les chats FeLV + sont-ils déjà malades lorsqu’ils sont proposés à l’adoption ?

Non. Les chats FeLV + adoptables sont tout aussi sains que les autres chats présentés à l’adoption. Ils ont cependant un risque accru de tomber malade, du fait de leur système immunitaire affaibli. Il est donc essentiel de leur éviter les causes de stress, de leur procurer un régime alimentaire de bonne qualité, de les emmener régulièrement chez le vétérinaire et de traiter les problèmes de santé dès qu'ils surviennent.

Les chats FeLV + ont-ils besoin de médicaments ou de soins spéciaux ?

Pas tant qu'ils sont en bonne santé. Si éventuellement une maladie se déclare, il est par contre important de prendre en compte les symptômes sans délai afin de la traiter dès son apparition. Les chats FeLV + , du fait de leur système immunitaire plus faible, peuvent en effet avoir besoin de plus de soins, prodigués plus rapidement que les chats non porteurs.

Certaines cliniques vétérinaires recommandent de garder les chats FeLV + sous médicaments antiviraux pour aider à empêcher le virus de se répliquer, bien que l'efficacité de ces médicaments soit discutable.

N.B : sachez-le, l’École du chat de Clichy prend en charge les frais vétérinaires des chats FeLV + adoptés à l’association.

Pourquoi les chats FeLV+ sont-ils souvent euthanasiés par les associations et les refuges ?

Il existe de nombreuses peurs et des a priori sur la leucémie féline. En conséquence, il est souvent difficile de trouver des personnes disposées à s’intéresser aux chats FeLV + ou à les adopter. Les chats FeLV+ doivent en général attendre plusieurs mois avant de trouver un foyer définitif. La plupart des organisations n'ont ni le temps, ni les ressources disponibles pour garder ces chats sur le long terme.

Pour notre part, aussi longtemps que l’École du chat de Clichy aura la capacité de continuer à sauver ces chats, nous maintiendrons notre pro- gramme d'accueil et d’adoption des chats FeLV+.

Adopter un chat FeLV +

Si vous souhaitez adopter l’un ou l’une de nos protégé(e)s FeLV+, sachez que leurs frais d'adoption sont transformés en don libre (la somme que vous voudrez, avec possibilité de déduction fiscale de 66%, comme pour tout don ou adhésion) et que l’École du chat de Clichy prendra en charge les frais vétérinaires de ce chat. Pour le soin optimal des chats FeLV+, les éléments primordiaux sont le contrôle de la douleur et des autres symptômes et l’évaluation fréquente de la qualité de vie (appétit, activité, interaction avec les membres de la famille, évaluation de la douleur, hygiène).

L’objectif est de leur offrir la meilleure qualité de vie le temps qu’ils vivront.

Nous restons en contact avec les adoptants et en plus de payer les frais vétérinaires, nous leur proposons de l’accompagnement et des conseils tout au long de la vie de ces chats.

Je suis mieux informé(e) à présent, mais ne suis toujours pas sûr(e) de prendre la décision d’adopter. Pouvez-vous me donner plus de détails et répondre à mes questions ?

Oui, nous serions plus qu'heureux de vous parler des chats FeLV + et de la maladie. Si vous souhaitez plus d'informations, envoyez un e-mail à contact@ecoleduchat-clichy.fr et faites-nous savoir que vous êtes intéressé(e) par plus d'informations sur les chats FeLV + en laissant vos coordonnées téléphoniques.